image1 image2 image3 image4

Journée mondiale du REIN 2017

Maladies rénales et obésité

Mode de vie sain pour des reins sains

10% de la population du monde est touchée par une forme quelconque de lésions rénales.


Le jeudi 9 mars, nous célébrons la 12eme édition de la Journée mondiale du rein (WKD), une journée régulièrement célébrée par l’association REINS.

dddLe thème de cette année «Maladie du rein et obésité» vise à favoriser l'éducation sur les conséquences néfastes de l'obésité et son association avec les maladies rénales, préconisant un mode de vie sain.

L'obésité est devenue une épidémie mondiale. Plus de 600 millions de personnes dans le monde ont été touchées par l'obésité et ce nombre devrait augmenter de 40% ou plus au cours de la prochaine décennie. L'obésité peut causer des maladies rénales chroniques par diverses voies. D'une part, il pourrait contribuer indirectement, en induisant ou en aggravant le diabète et l'hypertension, eux-mêmes bien reconnus les facteurs de risque de maladie rénale. D'autre part, l'obésité peut également causer des dommages rénaux directement, en plaçant un fardeau excessivement élevé sur les reins pendant de nombreuses années (un corps plus grand a besoin de plus de fonction rénale).

On estime que 13,8% de maladie rénale chronique chez les hommes et 24,9% chez les femmes dans les pays industrialisés peuvent être associés à un surpoids ou à l'obésité.

Outre son association avec une maladie rénale chronique, l'obésité a également été reconnue comme un facteur de risque pour les calculs rénaux, et pour divers types de cancers comme le cancer du rein et d'autres. Les personnes touchées par l'obésité ont un risque accru de 83% d’avoir une maladie rénale par rapport aux personnes ayant un poids normal.

Il est maintenant clair que la réduction du poids peut entraîner un meilleur contrôle du diabète et de l'hypertension artérielle, et il peut réduire le risque de développer une maladie rénale chronique.

REINS a toujours travailler pour promouvoir la prévention, car le meilleur moyen de lutter contre la maladie rénale chronique est la prévention: il est donc primordial d'identifier et de traiter tous ses facteurs de risque possibles, tels que l'obésité. L'obésité est évitable et traitable, cependant elle exige des efforts non seulement des professionnels de soins de santé, mais de la société dans son ensemble.

Cette année, la Journée mondiale du rein favorise l'éducation sur les conséquences néfastes de l'obésité et son association avec les maladies rénales, préconisant un mode de vie sain et des recommandations de stratégie de soins de santé pour s'attaquer à l'ampleur du fardeau de l'obésité et des maladies rénales.


Pr Amal Bourquia
Présidente de l’association REINS
ww.reins.ma / Reins Facebook

Compteur des visites

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
106
Hier :
112
Semaine :
218
Mois :
1802
2018  Associastion Reins  ©